Chers lecteurs, chères lectrices,

Vous n’êtes pas s’en savoir que Cha’gribouille a aussi été le nom de mon entreprise  …

Le 31 mai dernier je mettais fin à mon entreprise créée 5 ans plus tôt.

 

Voici d’ailleurs ce que je publiais sur Facebook:

ScreenHunter_84 Aug. 02 15.28…etc

 

Ce fut un jour difficile bien sûr et en même temps le début d’autre chose.

Nous sommes aujourd’hui 5 mois plus tard et ma vie a quelque peu changé depuis.

J’ai conservé la marque Cha’gribouille et le blog associé pour projet personnel en dehors de mon activité salariale à venir (depuis j’ai un travail et je suis heureuse d’écrire ici).

 

Je pensais que ça serait vraiment plus dur moralement pour moi de retourner travailler pour quelqu’un mais je vous jure que c’est aussi plaisant même si ça n’était pas un projet à long terme pour moi. Je prends plaisir dans mon nouveau travail et je suis contente d’avoir des collègues. Et puis un salaire, un vrai, ça n’est pas négligeable !

Aujourd’hui, je voudrais témoigner…

Je voudrais témoigner pour vous: vous, entrepreneurs qui sentez la fin d’une aventure proche ou qui êtes perdus, qui ne savez pas quelle décision prendre.
Peut-être avez-vous peur de la suite, peut-être que vous êtes soulagé ou presque ou bien vous ne savez plus quel sentiment prend le dessus.

 

commerce-ferme-470x218Fermer son entreprise n’est pas chose facile et pourtant il faut d’abord en tirer le meilleur: l’expérience que cette aventure entreprenariale vous a apporté. C’est ce que j’ai décidé de faire et je trouve que ça me réussit plutôt bien.
Je ne dis pas que je ne suis pas déçue, je dis juste que j’ai décidé de voir le verre à moitié plein (pour une fois j’y arrive et c’est une victoire).

L’important si vous n’avez pas encore pris votre décision est de regarder la vérité en face. La vérité est le reflet des chiffres qui s’alignent sur votre bilan. Vous ne pouvez pas travailler pour rien ou presque aucune récompense financière.

Parfois, arrêter avant la « chute » reste la seule solution: la meilleure.
C’est une étape effrayante (je sais le mot est fort) et pourtant franchissable.

Posez-vous les bonnes questions et surtout donnez-vous une date butoir pour prendre votre décision définitive, celle qui forgera en partie votre avenir.

Rien ne vous empêchera de retenter l’aventure entreprenariale plus tard !

Sachez que la fermeture d’une entreprise n’est pas un échec mais une expérience qui vous permettra de mieux rebondir quels que soient vos projets.

Magie des rencontres ...

Vous avez des questions ? Vous voulez partager votre expérience, des conseils, n’hésitez pas à commenter l’article !

Cha’gribouillement,

signature-pauline

0 0 0